Conférence Internationale de l'Education - 2001

Sciences

Norvège

 

Progrès scientifique et enseignement des sciences :
connaissances de base, interdisciplinarité et problèmes éthiques

retour à
la carte

Le « Norwegian Environmental Education Network » : un réseau pour l'enseignement environnemental en Norvège

Norvège

L'objectif du Norwegian Environmental Education Network est de mettre en place un réseau contribuant à donner aux écoliers une éducation environnementale à la fois dynamique et interdisciplinaire, comme l'exige le programme scolaire national. En outre, il s'agit d'un projet qui vise à promouvoir les écoles qui sont actives dans le domaine social, ainsi que de favoriser les activités locales de protection de l'environnement. Le réseau doit permettre aux écoles d'échanger des informations sur la protection environnementale et culturelle, non seulement entre elles, mais aussi avec les municipalités, les institutions publiques, les chercheurs et diverses organisations.

Le Norwegian Environmental Education Network touche les écoles, la formation des enseignants et la formation continue. Les activités liées au réseau s'inscrivent dans le cadre du programme scolaire pour les écoles primaires et secondaires. L'éducation environnementale représente un défi tant sur le plan du contenu de l'enseignement que sur celui de la méthodologie pédagogique. C'est pourquoi ce projet essaye de fournir aux élèves une éducation dynamique, qui leur permet d'être actifs et de comprendre les liens qui existent entre la société et la nature. Les enfants sont souvent amenés à travailler en groupe et l'environnement local immédiat leur sert de cadre d'apprentissage, ils observent la nature qui les entoure et préparent des présentations. En cours un débat est engagé et les présentation sont envoyés à des partenaires en dehors de l'école (sur Internet par exemple).
Le réseau est constitué de trois principaux programmes : le programme pour l'eau, le programme pour la terre et le programme pour les villes. Chaque programme comporte quatre volets : la diversité de la nature, l'héritage et les paysages de la nature, la planification du territoire, et des modes de production et consommation durables. En outre, le réseau fournit un support méthodologique et scientifique par le biais d'une banque de données et de conseils d'orientation établies par des scientifiques. Les conseils d'orientation servent aux élèves lorsqu'ils préparent leurs présentations. Ces présentations sont envoyées à des spécialistes qui utilisent parfois les observations faites par les élèves dans le cadre de projets scientifiques. Par ailleurs, les élèves peuvent contacter les scientifiques pour demander conseil ou pour leur poser des questions. L'outil de base du projet est un manuel qui décrit les objectifs de l'éducation environnementale (EE), les principes méthodologiques et le fonctionnement du réseau avec quatre volets des différents programmes. Ce manuel contient également un certain nombre d'activités pour observer la conjoncture environnementales (espèces, pollution, site d'héritage culturel, etc.). En se servant de ces divers outils pédagogiques, l'apprentissage des élèves est à la fois utile pour eux et pour les autorités locales. C'est ainsi que l'éducation environnementale et les activités locales de protection de l'environnement vont la main dans la main.

Afin que les écoles puissent dispenser un enseignement environnemental, elles doivent impérativement inclure l'éducation environnementale dans leurs programmes. Cependant, cette mesure ne suffit pas, comme l'ont montré un certain nombre d'évaluations. Les écoles ont besoin d'un soutien continu si elles veulent pleinement intégrer les questions liées à l'environnement dans leurs enseignements. Afin que le projet Norwegian Environmental Education Network aie du succès, il est indispensable que les élèves retirent des expériences positives de leur travaux pratiques sur l'environnement. Qui plus est, l'expérience montre qu'il est difficile de maintenir une éducation interdisciplinaire et dynamique en dehors de l'école. Le réseau constitue un lieu de rencontre pour les écoles, les chercheurs, les institutions publiques et autres groupes de la société. En suivant des méthodes qui assurent un travail de qualité, les élèves fournissent aux autorités locales du matériel utile tout en ayant la satisfaction de participer activement dans les actions de protection de l'environnement.

Mrs. Ellen Lange
Adviser Department for Policy Analysis and International Affairs
Ministère de l'Education, de la Recherche, et des Affaires de l'Eglise
P.O. Box 8119 Dep N-0032 OSLO, Norvège
Tél. : + 47 22 24 79 13
Fax. + 47 22 24 27 32
E-mail :ellen.lange@kuf.dep.no

Mrs. Astrid Sandås
National Board of Education
P.O. Box 2924, Tøyen, 0608 Oslo - Norway
Tél. : + 47 23 30 13 18
E-mail : asa@ls.no
Site web :http://miljolare.no

Partenaires institutionnels

Ministère de l'Education, de la Recherche, et des Affaires de l'Eglise,
Ministère de l'Environnement,
Ministère de la Santé et des Affaires Sociales,
Université de Bergen, Institut Norvégien de Recherche sur l'Eau,
Autorité norvégienne de contrôle de la pollution
Partenaires financiers
Ministère de l'Education

1996-2001. Le projet doit entamer une nouvelle phase de 2002 à 2005.

Le programme sera évalué en 2001 par l'institut de recherche Østlandforskning. Ce dernier établira un rapport en février 2002. Une autre évaluation a été menée en 1997.