Conférence Internationale de l'Education - 2001

Sciences

Pérou

 

Progrès scientifique et enseignement des sciences :
connaissances de base, interdisciplinarité et problèmes éthiques

retour à
la carte

Escuela Viva (école vivante) : recyclage des déchets solides dans des centres éducatifs situés au nord de Lima

Nord de Lima, Pérou (région d'Ancón, Carabayllo, Comas et Los Olivos)

Le projet est centré sur la mise en œuvre d'une pédagogie interactive entre l'enseignant et son environnement, qui développe les capacités des étudiants appliquées à un traitement rationnel et durable des ressources locales disponibles.
Les élèves recyclent les déchets solides (matière organique) produits chaque jour dans le collège, pour encourager le tri sélectif des déchets, dans le cadre d'une proposition de système intégral pour la gestion des déchets solides. Dans la même optique, des campagnes opérationnelles ont été lancées, pour que le développement soit compatible avec le processus éducatif intégral.
Le projet encourage les élèves à changer d'attitude vis-à-vis du traitement des déchets solides.

Concrètement, il s'agit de mettre en œuvre une méthode pédagogique dirigée par les professeurs eux-mêmes et comprenant un apprentissage à la fois pratique et théorique. Cette méthode demande la participation des étudiants pour le traitement approprié des déchets solides générés dans l'environnement scolaire : petits « puits » à compost, jardins biologiques, cultures hydroponiques, mini granges).
Ce projet favorise également la création et l'organisation d'un réseau de centres éducatifs pour la protection de l'environnement. Du matériel didactique est disponible : le guide méthodologique « Escuela Viva », le jeu didactique « El caminito a mi escuela ecológica » (en route pour mon école écologique), la vidéo « Buenas Prácticas Ambientales en la Escuela » (bonnes pratiques écologiques à l'école), et le CD ROM « Todos somos responsables » (nous sommes tous responsables).

Chacun sait que pour bâtir une culture favorable à l'environnement et à la santé publique, il faut que la population change de comportement lorsqu'elle se conduit de manière inadéquate. En outre, beaucoup de temps devra encore s'écouler avant que ces changements ne soient profondément ancrés dans la société. Il faut donc envisager de former les enfants dès qu'ils sont en âge d'être scolarisés, et tout au long du cycle d'éducation primaire. En effet, les enfants sont les mieux disposés à apprendre et à adopter de nouvelles habitudes, ainsi que de nouveaux modèles de comportements. Ce programme tente de résoudre les problèmes de pollution de l'environnement générés par la pauvreté, et d'améliorer les conditions de vie, dans une perspective d'équité et de développement humain intégral.

Señor Jorge Correas Solís
Coordinator de Buenas Prácticas Ambientales en Centros Educativos
Miembro del departamento de Hábitat y medio ambiente de la ONG ALTERNATIVA: Centro de Investigación Social y Educación Popular
San Martin de Porres, Lima, 31, PEROU
Tél. : 481 5801/ 481 1585
E-mail : jcorrea@alter.org.pe ou direcc@alter.org.pe
Site web :http://www.alter.org.pe/

L'ONG ALTERNATIVA se définit comme une organisation à but non lucratif, dont la mission est de contribuer au développement du pays, en renforçant les capacités, l'énergie et les initiatives de la population et des institutions des quartiers nord de Lima. L'organisation encourage la participation organisée des habitants, par le biais de propositions créatives et innovatrices, adaptées à la réalité, pour qu'ils puissent répondre à leurs propres besoins. Le Ministère de l' éducation péruvien s'est mis à disposition pour concrétiser de telles actions.

1999-2000

Sélectionné comme bonne pratique (projet innovateur) en matière d'éducation au Pérou, mené à bien par les écoles et les enseignants du pays. « Compendio de las Mejores Prácticas » (résumé des meilleures pratiques), janvier 2001.