Bureau international d'éducation
Tel.: +41.22.555.06.00
Fax: +41.22.555.06.46
Email

Content Section

Adopter des approches inclusives de l’apprentissage

L’échéance fixée à 2015 pour la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement et des objectifs de l’Éducation pour tous (EPT) approchant à grands pas, nous devons redoubler d’efforts pour lever les obstacles en matière de possibilités éducatives. Selon le Rapport mondial de suivi sur l’EPT pour 2013-2014, intitulé « Enseigner et apprendre : atteindre la qualité pour tous », nous faisons face à une « crise de l’apprentissage » due à un accès insuffisant à l’éducation et à la faible qualité de celle-ci. Trop d’apprenants sont encore exclus ou évincés des systèmes éducatifs. L’éducation inclusive constitue le fondement d’une EPT de qualité : ce processus implique de transformer les écoles et les autres établissements d’apprentissage afin de répondre aux différents besoins de tous les apprenants (les enfants et les adultes, les garçons et les filles, les élèves issus de minorités ethniques et linguistiques, les populations rurales, les personnes touchées par le VIH et le SIDA, et les personnes en situation de handicap). La mise en œuvre d’approches inclusives de l’apprentissage exige souvent une analyse critique des mentalités, des cultures, des politiques, des pratiques ainsi que des processus d’enseignement et d’apprentissage, entre autres facteurs influençant l’éducation. Le Bureau international d’éducation s’associe à l’UNESCO pour convoquer une réunion internationale d’experts, intitulée « Adopter des approches inclusives de l’apprentissage : répondre à la diversité des attentes et des besoins des apprenants », qui aura lieu les 19 et 20 juin 2014 au Siège de l’UNESCO à Paris, en France. La réunion, qui marque le 20e anniversaire de la Conférence mondiale sur l’éducation et les besoins éducatifs spéciaux tenue à Salamanque, en Espagne, a pour but d’évaluer les approches inclusives de l’apprentissage à la lumière des objectifs fixés pour 2015 et de mettre en place un agenda social inclusif en faveur de la personnalisation des processus d’apprentissage. D’éminents spécialistes de l’inclusion provenant des quatre coins du monde s’attacheront à mettre à jour les principes directeurs de l’UNESCO afin de renforcer la production des connaissances et les activités de plaidoyer de l’institution dans ce domaine fondamental. Pour en savoir plus:
Senior Programme Specialist

Mr Renato OPERTTI