Bureau international d'éducation
Tel.: +41.22.555.06.00
Fax: +41.22.555.06.46
Email

Content Section

L’UNESCO-BIE a présenté son projet en matière de lecture lors de la Conférence annuelle de 2016 de la Société d’éducation comparée et internationale

Cette année, le BIE a rejoint la communauté des chercheurs dans le domaine de l’éducation à l’occasion de la Conférence annuelle de la Société d’éducation comparée et internationale (CIES) afin de présenter les conclusions de son projet de recherche et de renforcement des capacités.
Reading project;  education research; Improving Learning Outcomes in Early Grade Reading: Integration of Curriculum, Teaching, Learning Materials, and Assessment

Détails

« Améliorer les acquis de la lecture dans les premières années du primaire : intégration du curriculum, enseignement, supports d’apprentissage et évaluation (2013-2016) » est un ambitieux projet de renforcement des capacités d’une durée de trois ans, coordonné par l’UNESCO-BIE et parrainé par le Partenariat mondial pour l’éducation, et visant à améliorer le niveau d’alphabétisation des enfants dans trois pays d’Afrique de l’Ouest. La Conférence de la CIES a été l’occasion pour le BIE de présenter et d’aborder l’élaboration, la mise en œuvre et les résultats préliminaires du projet, qui a permis de faire la lumière sur les conclusions décourageantes selon lesquelles la crise actuelle de l’apprentissage de la lecture dans les premières années du primaire dans le monde s’étend bien au-delà des questions d’accès.
 
Au cours de la phase de recherche, le projet a donné lieu à deux études complémentaires : la première a consisté à collecter et analyser des données dans chaque pays partenaire (plus de 200 documents curriculaires ont été analysés, tandis que 36 observations en classe ont été effectuées et 110 entretiens avec des enseignants et des directeurs d’écoles ont été menés) et la seconde à effectuer une analyse approfondie des dernières recherches internationales sur l’apprentissage de la lecture dans les premières années du primaire. En plus de présenter les résultats de ces deux études, le rapport de recherche final inclut des recommandations fondées sur des données probantes et adaptées aux besoins et au contexte éducatif et linguistique de chaque pays. Les conclusions de ces deux études qualitatives ont conduit les ministères de l’Éducation concernés à élaborer des plans d’action nationaux en lien avec les réformes plus vastes de leur curriculum respectif et leur ont permis d’identifier une priorité commune : donner aux enseignants les moyens d’enseigner la lecture de manière efficace dans les premières années du primaire.
 
L’UNESCO-BIE a aidé de manière active ses partenaires à élaborer des documents curriculaires ciblés favorisant des pratiques innovantes en ce qui concerne l’enseignement et la formation des enseignants ; à former les formateurs d’enseignants afin de garantir une utilisation optimale des nouveaux matériels curriculaires ; et à mettre à l’essai puis évaluer leurs résultats.
 
Le projet attire l’attention sur l’importance de l’offre d’une éducation de qualité en tant que condition indispensable pour que les enfants apprennent à lire correctement dans les premières années du primaire. Il met également en évidence la corrélation entre l’efficacité des systèmes éducatifs et l’alignement du curriculum sur les matériels d’enseignement, la formation pédagogique et l’évaluation. Dans chaque pays, les acteurs du processus plus vaste de réforme du curriculum (également impliqués dans les réformes du curriculum relatif à l’apprentissage de la lecture dans les premières années du primaire) ont acquis une meilleure compréhension de ces deux facteurs clés pour la réussite scolaire. En soulignant la nécessité pour l’ensemble des unités de chaque ministère de l’Éducation de travailler de manière coordonnée et de veiller à ce que tout le monde comprenne ce qui est en jeu dans l’enseignement de la lecture aux enfants, le projet a jeté les bases pour la mise en place de systèmes éducatifs permettant l’obtention régulière de résultats d’apprentissage positifs pour tous.
 
Le BIE et ses partenaires estiment que le projet permettra de mieux comprendre à l’avenir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas dans le développement et les réformes du curriculum relatif à l’apprentissage de la lecture dans les premières années du primaire.

Favoriser un enseignement de qualité et un apprentissage efficace de la lecture dans les premières années du primaire : les enseignements tirés d’un partenariat de trois ans avec le Burkina Faso, le Niger et le Sénégal

Le présent document présente et aborde l’élaboration, la mise en œuvre et les résultats préliminaires d’un ambitieux projet de renforcement des capacités visant à accroître le niveau d’alphabétisation des enfants dans trois pays d’Afrique de l’Ouest, coordonné par le Bureau international d’éducation (UNESCO-BIE) et parrainé par le Partenariat mondial pour l’éducation (PME).


Related websites: