Bureau international d'éducation
Tel.: +41.22.555.06.00
Fax: +41.22.555.06.46
Email

Content Section

Le BIE organisera une manifestation parallèle dans le cadre du Forum mondial sur l’éducation en Corée

Alors que nous approchons de l’échéance fixée à 2015 pour la réalisation des objectifs de l’Éducation pour tous (EPT) et des objectifs du Millénaire pour le développement, les dirigeants, les gouvernements et les acteurs de l’éducation des quatre coins de la planète se réunissent dans le cadre du Forum mondial sur l’éducation en Corée. L’UNESCO y jouera un rôle de premier plan, en collaboration avec six coorganisateurs, afin de définir un nouvel agenda de l’éducation solide qui permettra de changer des vies.

Le BIE contribuera au rôle de chef de file de l’UNESCO et aura le privilège d’organiser une manifestation parallèle. 

 

La manifestation parallèle du BIE : la réorientation des curricula en vue d’améliorer la qualité de l’éducation et la pertinence du développement 

Le curriculum doit être considéré non pas comme un ensemble de programmes d’enseignement dans une matière, accompagné des manuels, des guides destinés aux enseignants et des calendriers correspondants, mais comme le moyen de soutenir le développement de manière globale et durable grâce à l’éducation. Pour que les réformes se révèlent efficaces, le curriculum doit refléter une vision sociétale commune de l’éducation tout en prenant en compte les attentes et les besoins locaux, nationaux et mondiaux. Il doit être fondé sur des discussions entre différentes parties prenantes s’efforçant de trouver un terrain d’entente et de parvenir à un consensus aux niveaux politique et social. 

 

Le rôle central du curriculum doit être au cœur du programme d’éducation et de développement pour l’après-2015. Toutefois, il est nécessaire d’effectuer une évaluation approfondie du curriculum, c’est-à-dire de son but, de son contenu ainsi que des compétences et des valeurs qui en découlent, et ce dans chaque pays déterminé à atteindre les cibles prévues par l’Objectif 4 de développement durable et par l’ensemble du programme de développement durable pour l’après-2015.

 
Les principales questions à se poser sont pourquoi et en quoi :
 

  • le curriculum est-il important pour une éducation de qualité ?
  • le curriculum est-il important pour la réalisation effective de l’Objectif 4 de développement durable et pour la réalisation de l’ensemble des Objectifs de développement pour l’après-2015 ?

 

Modérateur

 

Ms Camilla Croso

Ms Camilla CrosoCamilla Croso is the President of Global Campaign for Education since 2011 and Coordinator of the Latin American Campaign for the Right to Education (CLADE) since 2006, a network with members from across the region. She graduated from the University of São Paulo in 1994 and received masters on Social Policy and Planning in Developing Countries from the London School of Economics in 1998.

 

 

Panélistes

 

Ms Mmantsetsa Marope, Director IBE

Ms Mmantsetsa MaropeDr. Mmantsetsa Marope assumed the role of Director of the UNESCO International Bureau of Education (IBE) on 15 July 2014. Previously, she held several posts at UNESCO Headquarters in Paris including the Director of the Division for Basic to Higher Education and Learning. 

 

Mr Jan van den Akker

Mr Jan van den AkkerJan van den Akker is Director General of SLO (Netherlands Institute for Curriculum Development). Besides, he is Professor Emeritus in the domain of Curriculum Design and Implementation at the University of Twente and a member of the Netherlands UNESCO committee.

 

Mr Khalifa Ali AlSuwaidi

Mr Khalifa Ali AlSuwaidiDr. Khalifa Ali Alsuwaidi is a Representative of the Hamdan Award Board of Trustees in the UNESCO-Hamdan Prize and Permanent Jury (UAE) and is currently Assistant Professor in the Department of Curriculum & Instruction of the Faculty of Education, at the United Arab Emirates University.