Bureau international d'éducation
Tel.: +41.22.555.06.00
Fax: +41.22.555.06.46
Email

Content Section

Nouvel outil curriculaire du BIE mis à l’essai à travers le Programme pour l’éducation de base en Afrique en Tanzanie

Dar Es Salaam, Tanzanie, 29 juin - 10 juillet 2009 Comme outil de formation pour le développement curriculaire, une première version de la Banque de ressources du BIE a été mise à l'essai lors d’un atelier sous-régional de 10 jours, visant à renforcer les capacités des professionnels chargés du développement curriculaire et de la formation des enseignants, qui s'est tenue du 29 juin au 10 juillet 2009, à Dar es-Salaam. Au cours de l'atelier, les participants ont insisté sur et ont examiné les problèmes qu'ils partagent avec les pays figurant dans les études de cas compris dans la Banque de ressources. Ces problèmes incluent:
  • L'influence des examens d'entrée sur le curriculum et l'enseignement
  • La persistance d'un curriculum prescriptif et centré sur l’enseignant
  • La résistance des acteurs aux réformes

Il a été largement estimé que la Banque de ressources a été bien conçu et est facile à utiliser. Comme un outil (l'utilisation des TIC) pour les responsables et spécialistes de l’éducation et du curriculum, l’outil est considéré comme bien adapté au besoin des pays africains à développer leurs capacités. L'activité de développement des capacités a fourni aux participants de l'atelier une base solide et un aperçu complet des processus curriculaires, leur donnant un aperçu plus profond, une nouvelle façon de penser et plus de confiance dans leurs responsabilités. Par exemple, des exercices tels que l'activité des « cartes systèmes » (modules 2.2 et 6.2) ont été jugés très utiles: les différentes façons d'arranger les cartes reflètent à la fois les mentalités (centré sur l’institution) et les idéaux (centré sur l'apprenant) en ce qui concerne la structure du système éducatif, ainsi que le rôle que les différents acteurs devraient jouer. L'approche holistique de la Banque de ressources a été considérée comme unique.  L'expérience pilote a permis en particulier:
  1. Le développement des capacités en matière de changement curriculaire des professionnels chargés du développement curriculaire et de la formation des enseignants provenant des pays qui ont été exposés au BEAP; 
  2. Une utilisation approfondie de chaque module de la Banque de ressources, y compris les documents de réflexion, les activités et des études de cas sur les tendances et pratiques mondiales actuelles en matière de changement curriculaire; 
  3. L’échange et la comparaison entre les pays participants des expériences et défis concernant les réformes curriculaires;
  4. Un examen de la qualité et l'utilisation future de la Banque de ressources, son adaptation au contexte africain, ainsi que le développement de nouveaux modules;
  5. A partir des résultats de la mise à l’essai, considérer l’amélioration des programmes et des modalités de formation basée sur la Banque de ressources.
 
L'atelier a réuni des représentants ministériels et des professionnels chargés du développement curriculaire et de la formation des enseignants issus de 8 pays qui ont été sensibilisés au BEAP (y compris Zanzibar en Tanzanie, Ethiopie, Kenya, Gambie, Ouganda, Seychelles, Zambie, Côte d'Ivoire), ainsi que des représentants du BIE , du BREDA, de l'UNESCO à Dar es-Salaam et de l'IIRCA.
Pour plus d'informations:

Exemples de résultats: