Bureau international d'éducation
Tel.: +41.22.555.06.00
Fax: +41.22.555.06.46
Email

Content Section

Observations de leçons de lecture et entretiens avec des acteurs du système éducatif au Burkina Faso, au Niger et au Sénégal

GPE_Mission_05-2014

Détails

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet

Améliorer les acquis de la lecture dans les trois premières années du primaire (2013-2016), le Bureau international d’éducation a effectué trois missions de terrain au Burkina Faso (9-22/04), au Niger (12-21/05) ainsi qu’au Sénégal (23/04-02/05) en collaboration avec chacun des Ministères d’éducation et l’Université de Genève. Ces missions ont permis d’observer des pratiques d’enseignement de la lecture des classes correspondant aux trois premières années de l’enseignement primaire, en langue française et locales, en milieu rural et urbain ainsi que de recueillir des informations sur les pratiques d’enseignement de base de la lecture, sur les manuels et matériels éducatifs utilisés dans les classes ainsi que sur la formation des enseignants et des encadreurs du primaire. Leur objectif était d´avoir l´opportunité de voir comment, sur la base d´un échantillon qualitatif, le curriculum est mis en œuvre par des enseignants dans des classes et comment il est perçu et utilisé par les différents acteurs impliqués directement ou indirectement dans sa mise en œuvre. Au total, 36 leçons de lecture ont été observées et filmées par les équipes de chercheurs dans différentes régions du Burkina Faso (à Koudougou et Ouagadougou), du Niger (à Dosso, Maradi et Niamey) et du Sénégal (à Dakar, Kaffrine et Louga). Des entretiens avec les directeurs (34) et les enseignants (72) ont été réalisés dans chacune des écoles visitées ainsi que des focus-groupes avec les formateurs d’enseignants et élèves-maîtres dans la plupart des régions (6). Les données et les informations obtenues pendant ces missions de terrain seront analysées par les experts du projet et vont permettre d´illustrer, de compléter et d´enrichir

l’analyse documentaire, actuellement réalisée par le BIE en partenariat avec une équipe de chercheurs des universités de Genève, de Niamey (Abdou Moumouni), de Dakar (Cheikh Anta Diop) et de Koudougou. Cette analyse s’appuie non seulement sur les résultats d’études internationales portant sur les différentes méthodes de lecture existantes mais également sur une analyse des curricula actuellement prescrits dans les trois pays du projet et mis en œuvre dans les classes. Le rapport diagnostique qui sera produit sera soumis à débat avec les Ministères d’éducation du Burkina Faso, du Niger et du Sénégal. Du 25 au 27 juin prochain, le BIE organise une

réunion d’experts dans ses locaux, afin de partager les premiers résultats de l’analyse documentaire et de terrain et de débattre des questions qu’ils suscitent.