Bureau international d'éducation
Tel.: +41.22.917.78.00
Fax: +41.22.917.78.01
Email

Content Section

Nouveau partenariat pour renforcer la résilience et la durabilité des systèmes de l’Éducation et la Protection de la Petite Enfance (EPPE) au Cameroun, en Égypte, en Inde et au Swaziland - Financé par Dubai Cares

boy_brazil_2008-digital_carouselimage

Détails

Le Bureau International de l’Éducation (BIE-UNESCO) a le plaisir d’annoncer un nouveau partenariat pour soutenir l’Éducation et la Protection de la Petite Enfance (EPPE) au Cameroun, en Égypte, dans un état de l’Inde et au Swaziland, financé par Dubai Cares.
 
On entend par petite enfance la période de la vie qui va de la naissance à l'âge de huit ans. C'est une période exceptionnelle de développement du cerveau qui formera la base du développement futur de l’enfant. De ce fait, l’éducation et la protection de la petite enfance est plus qu’une simple étape d’assistance de l’enfant dans sa transition vers l’école formelle. C’est une approche holistique qui inclut la santé, la nutrition, l’éduction, la protection sociale et qui met l’accent sur le développement global de l’enfant afin de construire des fondations solides pour son futur.
 
En 2010, le premier congrès mondial sur l’EPPE à Moscou a réaffirmé le droit de chaque enfant à l’éducation et à la protection de la petite enfance en mettant en évidence son rôle de pierre d’assise pour « bâtir la nouvelle richesse des nations ». Plus récemment, à Incheon en 2015, le Forum sur l’Éducation a reconnu l’EPPE comme un élément incontournable pour assurer une « éducation de qualité pour tous et l’apprentissage tout au long de la vie ». L’EPPE constitue le fondement de tous les aspects du développement humain et représente donc un élément clé pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD). L’approche vise à avoir un impact positif sur l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, sur la santé et les résultats scolaires, sur l’amélioration des compétences, des aptitudes et de la productivité, sur la réduction des inégalités de revenus, ethniques et géographiques, et en garantissant des services d’intervention pour les personnes handicapées.
 
L’objectif général de ce partenariat de deux ans entre le BIE-UNESCO et Dubai Cares est de renforcer la capacité des états membres à développer, mettre en œuvre et maintenir des systèmes d’EPPE qui soient durables et résilients afin de donner aux enfants le meilleur départ possible dans la vie en leur offrant une stratégie de développement globale. Les quatre pays bénéficieront d’un soutien technique pour mettre en œuvre une EPPE de qualité qui soutienne le développement holistique de l’enfant, à l’aide de politiques nationales stratégiques, réglementaires, institutionnelles, financières, programmatique et de cadres de suivi et d’évaluation.