Bureau international d'éducation
Tel.: +41.22.555.06.00
Fax: +41.22.555.06.46
Email

Content Section

Qu'est-ce qui fait un curriculum de qualité?

Un curriculum ouvre la voie à la mise en œuvre effective d'une éducation inclusive de qualité et équitable. Ce deuxième numéro de  la série de Réflexions en cours propose des éléments de réponse à la question « Qu’est-ce qui fait un curriculum de qualité ?» 
L’Objectif de développement durable 4 (ODD 4) porte sur l’éducation dans le cadre du programme de développement pour l’après-2015. Il vise à « assurer à tous une éducation équitable, inclusive et de qualité et des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ». Compte tenu du rôle essentiel du curriculum à l’heure d’offrir un apprentissage de qualité et de mettre en place et de favoriser une éducation qui soit pertinente au regard du développement global, l’objectif du présent document est de mettre en évidence les éléments qui contribuent à l’élaboration d’un curriculum de qualité, afin d’encourager l’innovation curriculaire au sein des États membres de l’UNESCO dans le but d’atteindre l’Objectif de développement durable 4.

Dans ce contexte, nous partons du principe que le curriculum, au vu de son rôle fondamental à l’heure d’offrir un apprentissage de qualité à tous les enfants et les jeunes et de mettre en place et de favoriser une éducation qui soit pertinente au regard du développement global, revêt une importance cruciale pour la réalisation de ODD 4. C’est le curriculum qui détermine dans une large mesure le degré d’inclusion de l’éducation : il joue donc un rôle essentiel pour que l’offre éducative soit équitable. C’est le curriculum qui définit la structure de l’offre d’un enseignement de qualité, en particulier lorsque les enseignants sont sous-qualifiés et inexpérimentés, que les ressources disponibles dans les salles de classe ne sont pas suffisantes et que les élèves ne disposent d’aucun cadre préalable leur permettant de situer leur apprentissage. Et enfin, c’est le curriculum qui définit tant les compétences nécessaires à l’apprentissage tout au long de la vie que les compétences nécessaires au développement global. Nous estimons ainsi que le curriculum se situe à la croisée des quatre aspects clés de l’ODD 4, qui dispose que l’éducation doit : (1) être inclusive et équitable ; (2) reposer sur un enseignement de qualité ; (3) favoriser l’apprentissage tout au long de la vie ; et (4) être pertinente au regard du développement global. En d’autres termes, le curriculum constitue le lien entre l’éducation et le développement, et ce sont les compétences liées à l’apprentissage tout au long de la vie et aux besoins en matière de développement, au sens le plus large et holistique du terme, qui permettent de relier ces deux éléments.

Compte tenu du public auquel il est destiné, le présent document a été rédigé dans un langage général. L’un des défis relatifs à la rédaction d’un tel document consiste à le rendre pertinent pour l’ensemble des pays bien que les systèmes éducatifs et plus particulièrement les compétences et les qualifications des enseignants varient considérablement à travers le monde. L’élaboration du curriculum doit, en définitive, prendre en compte la situation de chaque pays en ce qui concerne l’étendue et la profondeur du curriculum ; les taux de réussite ; la qualité des enseignants ; l’éventail et l’efficacité des pratiques en matière d’enseignement, d’apprentissage et d’évaluation ; la qualité des infrastructures éducatives aux niveaux local et national ; etc.

Le présent document s’adresse à un public mondial, réunissant des acteurs opérant à différents niveaux des systèmes éducatifs et dont le contexte économique, politique, historique, social et culturel national varie fortement. Cela dit, le lectorat visé en priorité comprend les responsables de l’élaboration des politiques curriculaires à différents niveaux et les responsables de l’élaboration du curriculum. Nous invitons nos collègues au sein des États membres à adapter les aspects généraux du présent document à leur contexte. Le BIE et ses partenaires sont prêts à travailler en collaboration avec les États membres afin de répondre de manière novatrice aux défis liés à la réalisation effective de l’Objectif de développement durable 4